Stationnement en Anoeta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stationnement en Anoeta

Message  albatross le Jeu 24 Sep - 6:33

Voici ce qui a été mis sur le site officiel du Bo-Pb :


http://www.bo-pb.com/index.php/saison/actualites/prunes/2921

Un internaute, qui signe "supporter de rugby", mais qui semble proche de Bayonne, nous a fait parvenir le message suivant. Il semble que le derby basque à Anoeta a donné lieu à une vague d'amendes et de mise en fourrière sans précédent. Et il n'y a pas arbitrage vidéo du côté de la police municipale de Donostia. Prunes pour tout le monde ! Les tapas apparemment ont eu du mal à passer pour une fois...


Je me permets de vous solliciter pour manifester mon mécontentement dans vos colonnes. Fidèle supporter du rugby, j'ai fait la connaissance de la police locale. Au sortir de la rencontre et après avoir fait le point dans les bars à tapas de Donostia en compagnie d'amis biarrots sur les raisons de la défaite de mon équipe favorite j'ai eu la désagréable surprise de constater que les pervenches d'outre-bidasoa s'étaient régalées d'une autre façon.

Les services municipaux ont opéré une véritable razzia sur les véhicules français garés aux quatre coins de la capitale du Guipuzkoa. Parlant couramment l'espagnol et le basque je me suis permis de demander une explication à deux policiers présents sur le lieu où ma voiture avait été confisquée alors que deux véhicules ibériques trônaient en toute impunité en lieu et place du mien sans être verbalisés le moins du monde. Les agents pratiquant parfaitement le patois normand ne m'ont donné aucune explication valable et se sont vivement cantonnés à m’indiquer le lieu de la fourrière municipale. Arrivé à la fourrière je ne fus pas surpris de constater que la casi-intégralité des véhicules, soi-disant coupables d'infractions au stationnement, était immatriculée 64 ou 40, et que leurs propriétaires avez tous subi la même déconvenue. L'histoire ne s'arrête pas là. Les amendes des dangereux hooligans du Pays Basque nord étaient aussi variables que les fluctuations boursières. Pour ma part, 146 euros ont suffi à calmer les caprices de la marée chaussée de Donostia alors que d'autres hors-la-loi ont eu droit à une douloureuse de 234 euros (vous ne rêvez pas) pour avoir légèrement déplacé une poubelle afin de réaliser un créneau.

Je voudrais juste faire savoir aux instances dirigeantes des deux clubs qu'au-delà de soutenir fidèlement leurs équipes, leurs supporters sont globalement des gens issus de milieux modestes qui ont des obligations professionnelles ou familiales ne leurs permettant pas forcément de pouvoir utiliser les trains et bus affrétés souvent tôt à l'occasion de ces rassemblements délocalisés. Vouloir faire une belle recette en remplissant un grand stade est une chose, prendre son public d'abonnés tributaires d'augmentations régulières pour des vaches à lait en est une autre. Quant à nos soi-disant frères d'Hegoalde, à force de commémorer chaque année lors de la tamborada ou de la San Marcial leur victoire sur les troupes napoléoniennes ils en arrivent à entretenir une haine récurrente du "gabacho" (français péjorativement) qui est censé pallier leur incapacité à absorber le stationnement massif inévitable lors de tels rassemblements. Ces quelques lignes n’étaient pas celles d'un frustré de base mais du porte-parole de tous ces gens venus assister à une belle fête, et qui au-delà du résultat qui contente les uns ou chagrinent les autres rentre dans leur beau Iparralde avec un sentiment d'amertume et la certitude qu'on ne les y prendra plus.

Pour conclure, laissons Anoeta au pousseur de citrouille et sachez chers présidents rivaux que pour un bayonnais rien n'est plus beau qu'un vino griego chanté à gorge pleine dans l'antre de Jean Dauger ou pour un biarrot un aupa bo scandé au coeur d'Aguiléra.



Il y aura des partisans et certains moindres mais je pensais que ça valait le coup d'en parler.

D'ailleurs, si certains n'aiment pas les "Gabacho", ben qu'ils prennent pas leur argent quand ils viennent boire un coup chez eux... Na !!!

albatross
Vétéran
Vétéran

Messages : 4179
Date d'inscription : 21/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stationnement en Anoeta

Message  Rico le Jeu 24 Sep - 7:46

Quels bandes de connards ! Avec tout le pognon qu'on leur a laissé ! Je serai les présidents des clubs, je demanderai des comptes au Maire de San Sé ! C'est inadmissible !

Rico
Vétéran
Vétéran

Messages : 5649
Date d'inscription : 17/07/2009
Localisation : Biarritz

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum