PENDANT LE MATCH / SUR LE CHAMP DE JEU - Règle 15 : Plaquage / Porteur du ballon mis au sol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PENDANT LE MATCH / SUR LE CHAMP DE JEU - Règle 15 : Plaquage / Porteur du ballon mis au sol

Message  albatross le Mar 26 Avr - 4:19


DÉFINITIONS

Il y a plaquage lorsqu’un joueur porteur du ballon est simultanément tenu par un ou
plusieurs adversaires et qu’il est mis au sol.
Un porteur du ballon qui n’est pas tenu n’est pas un joueur « plaqué » et dans ce cas, il
n’y a pas plaquage.

Les joueurs adverses qui tiennent le porteur du ballon et l’amènent au sol sont appelés
« plaqueurs » dès lors qu’ils vont eux-mêmes au sol.

Les joueurs adverses qui tiennent le porteur du ballon sans aller au sol ne sont pas des
« plaqueurs ».




15.1 OÙ UN PLAQUAGE PEUT-IL AVOIR LIEU ?

Un plaquage ne peut avoir lieu que dans le champ de jeu.

15.2 CAS OÙ IL NE PEUT Y AVOIR UN PLAQUAGE

Lorsque le porteur du ballon est tenu par un adversaire et qu’un coéquipier du
porteur du ballon se lie à lui, un maul est formé et un plaquage ne peut plus avoir
lieu.

15.3 DÉFINITION DU TERME « MIS AU SOL »

(a) Si le porteur du ballon a un ou deux genoux au sol, il est « mis au sol ».
(b) Si le porteur du ballon est assis sur le sol ou sur un autre joueur lui-même au
sol, il est « mis au sol ».

15.4 PLAQUEUR

(a) Lorsqu’un joueur plaque un adversaire porteur du ballon et qu’ils vont
tous les deux au sol, le plaqueur doit immédiatement lâcher le joueur
plaqué.

(b) Le plaqueur doit immédiatement se relever et s’écarter du joueur plaqué
et du ballon.

(c) Le plaqueur doit se relever avant de jouer le ballon et peut ensuite jouer
le ballon de n’importe quelle direction.

SANCTION : coup de pied de pénalité (a, b, c)

15.5 JOUEUR PLAQUÉ

(a) Un joueur plaqué ne doit pas se coucher sur, au-dessus ou près du
ballon pour empêcher ses adversaires d’en prendre possession et il doit
s’efforcer de libérer immédiatement le ballon pour que le jeu puisse se
poursuivre.

(b) Un joueur plaqué doit immédiatement passer le ballon ou le lâcher. Il
doit également se relever ou s’éloigner immédiatement.



(c) Un joueur plaqué peut lâcher le ballon en le posant au sol dans
n’importe quelle direction, à condition que cette action soit effectuée
immédiatement.

(d) Un joueur plaqué peut lâcher le ballon en le poussant au sol dans
n’importe quelle direction, sauf vers l’avant, et à condition que cette
action soit effectuée immédiatement.

(e) Un joueur plaqué doit immédiatement libérer le ballon si des adversaires
sur leurs pieds essayent de jouer celui-ci.

SANCTION : coup de pied de pénalité (a, b, c, d, e)

(f) Si le mouvement exercé sur un joueur plaqué le conduit dans l’en-but, il
peut marquer un essai ou faire un touché en but.



(g) Si des joueurs sont plaqués près de la ligne de but, ils peuvent immédiatement
tendre les bras et placer le ballon au sol sur la ligne de but ou au-delà, pour
marquer un essai ou faire un touché en but.




15.6 AUTRES JOUEURS

(a) Après un plaquage, tous les autres joueurs doivent être sur leurs pieds
lorsqu’ils jouent le ballon. Les joueurs sont sur leurs pieds si aucune autre
partie de leur corps n’est au contact du sol ou au contact de joueurs au
sol.

SANCTION : coup de pied de pénalité

Exception : Ballon pénétrant dans l’en-but. Après un plaquage près de la
ligne de but, si le ballon a été lâché et a pénétré dans l’en-but, tout joueur, y
compris un joueur au sol, peut faire un touché à terre.

(b) Après un plaquage, tout joueur qui est debout sur ses pieds peut tenter
de lutter pour la possession du ballon et le prendre des mains du
porteur du ballon.

(c) Les adversaires du porteur du ballon qui restent sur leurs pieds et le
mettent au sol dans une position de joueur plaqué doivent lâcher le
ballon ainsi que le porteur du ballon. Ces joueurs peuvent ensuite jouer
le ballon à condition qu’ils soient debout sur leurs pieds et qu’ils arrivent
en arrière du ballon et directement en arrière du joueur plaqué ou d’un
plaqueur plus proche de la ligne de but de ces joueurs.

SANCTION : coup de pied de pénalité

(d) Lors d’un plaquage ou près d’un plaquage, tout autre joueur qui joue le
ballon doit le faire en arrivant en arrière du ballon et directement en
arrière du ou des joueurs impliqués dans le plaquage le(s) plus près de
sa (leur) ligne de but.

SANCTION : coup de pied de pénalité

(e) Un joueur qui obtient la possession du ballon doit le jouer soit en le
passant, soit en le bottant, soit en le portant sans délai.

SANCTION : coup de pied de pénalité



(f) Un joueur qui le premier obtient la possession du ballon ne doit pas aller
au sol sur le lieu ou près du lieu de plaquage, sauf s’il est plaqué par un
adversaire.

SANCTION : coup de pied de pénalité

(g) Un joueur qui le premier obtient la possession du ballon lors d’un
plaquage ou près d’un plaquage peut être plaqué par un adversaire à
condition que ce dernier plaque en arrivant du côté de sa propre ligne
de but et en arrière du ou des joueurs impliqués dans le plaquage le(s)
plus près de sa (leur) ligne de but.

SANCTION : coup de pied de pénalité

(h) Après un plaquage ou près d’un plaquage, aucun joueur au sol ne doit
empêcher un adversaire de prendre possession du ballon.

(i) Après un plaquage, aucun joueur au sol ne doit pas plaquer ou tenter de
plaquer un adversaire.

(j) Un adversaire peut prendre le ballon des mains ou des bras d’un joueur
plaqué qui tente de mettre le ballon au sol sur la ligne de but ou au-delà
pour marquer un essai, mais l’adversaire ne doit pas botter ou tenter de
botter le ballon.

SANCTION : coup de pied de pénalité (h, i, j)

15.7 PRATIQUES INTERDITES

(a) Aucun joueur ne peut empêcher le joueur plaqué de passer le ballon.

(b) Aucun joueur ne peut empêcher le joueur plaqué de lâcher le ballon et
de se relever ou de s’en écarter.



(c) Aucun joueur ne peut tomber sur ou au-delà des joueurs au sol à la
suite d’un plaquage, avec le ballon entre eux ou près d’eux.

(d) Des joueurs sur leurs pieds ne doivent pas charger un adversaire qui
n’est pas près du ballon ou lui faire obstruction.

(e) Il peut y avoir danger si un joueur plaqué ne lâche pas le ballon ou ne
s’en écarte pas immédiatement ou s’il est empêché de le faire. Dans ce
cas, l’arbitre accordera immédiatement un coup de pied de pénalité.

SANCTION : coup de pied de pénalité (a, b, c, d, e)

15.8 DOUTES SUR LE JOUEUR FAUTIF

Si le ballon devient injouable lors d’un plaquage et si l’arbitre ne peut déterminer
quel est le joueur qui a enfreint la Règle, il ordonnera immédiatement une mêlée au
bénéfice de l’équipe qui progressait avant l’arrêt de jeu ou, si aucune équipe ne
progressait, à l’équipe attaquante.


DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES F.F.R.

DISPOSITIONS APPLICABLES A TOUTES LES COMPÉTITIONS DES CATÉ-
GORIES C ET D


1. Obligation de plaquer avec les deux bras.

Nota : « L’armer du bras » constitue un plaquage dangereux.

Un joueur est autorisé à plaquer un adversaire porteur du ballon en le ceinturant à l’aide
des deux bras, de la base du sternum jusqu’aux bas des jambes.

2. RAPPEL : Toute forme de plaquage dangereux doit être sanctionnée sans faiblesse :
plaquage haut, plaquage en l’air, plaquage après passe, plaquage type « cathédrale » (Règle
10.4.e, plaquage type « judoka », percussion sans les bras…

3. Toute percussion ou plaquage avec la tête en avant vers l’adversaire ou vers le sol est
interdite.

4. Tout joueur porteur du ballon ne peut aller volontairement au sol sans avoir été plaqué
(sauf pour faire un touché à terre en en-but).

Ceci implique entre autres que le « pick and go » est interdit (liaison du porteur du
ballon avec un partenaire avant contact avec l’adversaire et « bascule » vers le sol).

Sanction : coup de pied de pénalité

5. En cas de non-respect des dispositions prévues ci-dessus (les fautes s’analyseront de
manière individuelle ou collective), l’arbitre doit :

• soit adresser une mise en garde verbale et accorder un coup de pied de pénalité
à l’équipe non fautive, le C.P.P. sera toujours accompagné d’une mise en
garde verbale pour les fautes ci-dessus.

• soit sanctionner le joueur fautif par une exclusion temporaire, l’exclusion
temporaire devra être considérée rapidement pour ce type de faute.
• soit sanctionner le joueur fautif par une exclusion définitive.

6. Définition du squeeze ball : cette action consiste pour le porteur du ballon :

• à aller au sol, les genoux à terre, son corps faisant écran, et
• à faire passer le ballon entre ses jambes afin qu’il soit récupéré par un
partenaire.

Cette phase de jeu est potentiellement dangereuse pour le joueur, qui au sol, expose sa
nuque à l’adversaire ainsi qu’à la poussée de ses partenaires.

7. Interdiction : pour toutes les rencontres des compétitions des catégories B, C et D, y
compris les compétitions de Fédérale 2 et 3 Féminine, la pratique du squeeze ball est
INTERDITE (voir le tableau de classification des compétitions - Règle 3.1 de l’annexe XII).
Pour d’évidentes raisons de sécurité, les arbitres veilleront à la stricte application de cette
directive.

Sanction : coup de pied de pénalité
avatar
albatross
Vétéran
Vétéran

Messages : 4179
Date d'inscription : 21/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum