Rokocoko, l'erreur de casting ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rokocoko, l'erreur de casting ?

Message  albatross le Lun 2 Jan - 16:16


Arrivé à Bayonne début novembre, Joe Rokocoko déçoit. Le trois-quarts aile néo-zélandais attend toujours d'inscrire son premier essai en Top 14. Mais Jean-Pierre Elissalde continue de croire en son potentiel.

Son pas de l'oie commence à se faire sérieusement désirer. A 28 ans, Joe Rokocoko (1,89 m, 98 kg) a du plomb dans l'aile. Débarqué sur les berges de l'Adour début novembre, le trois-quarts aile néo-zélandais pensait s'enthousiasmer sur la pelouse de Jean-Dauger à base de «french flair». Après quatre matches de Top 14, l'ancien All Black (68 sélections) est toujours en quête de son premier essai avec l'Aviron. Une erreur de casting ? «Il participe beaucoup, se montre vraiment intéressé sur le jeu de l'équipe, nous explique Jean-Pierre Elissalde. Il est plutôt joyeux, souriant. Le pauvre, il faut reconnaître qu'il ne touche pas cinquante ballons dans un match pour briller. Et ça fait plusieurs matches que l'on joue le soir sous la pluie.»

Au sommet de sa carrière entre 2003 et 2007, l'ancien joueur des Auckland Blues n'est plus ce marqueur d'essais insaisissable (17 essais lors des 12 tests de la saison 2003, ndlr). Le nouveau coach de Bayonne reste pourtant confiant. «Je ne suis pas déçu, insiste Elissalde. Il n'est qu'à 90% de son potentiel. Il a eu une longue période d'inactivité, d'"abstinence". On est encore dans une phase de remise à niveau physique. Mais je n'ai aucun soucis sur son engagement. Il ne fuit pas.» Écarté par Graham Henry pour disputer la Coupe du monde, Rokocoko est aujourd'hui surclassé par le Fidjien du Stade Toulousain Timoci Matanavou.
A 90% de son potentiel
A sa décharge, l'animation offensive de l'Aviron ne favorise pas les débordements ad libitum. Mais les attentes autour du All Black sont énormes. Comment éviter une saison blanche ? «J'essaie de le faire intervenir davantage dans le jeu, explique le Rochelais. Il faut qu'il se propose dans le sens du jeu, au service du 10, ou qu'il vienne en rupture au milieu de terrain pour sortir de son aile.» Au risque d'être définitivement oublié.


Euh, 90% de son potentiel avec 0 essais.
Si on fait une opération mathématique, 90x0=0.
Alors à 100% ça donne quoi ? Laughing

albatross
Vétéran
Vétéran

Messages : 4179
Date d'inscription : 21/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rokocoko, l'erreur de casting ?

Message  gaixoa le Mar 3 Jan - 0:03

albatross a écrit:

Arrivé à Bayonne début novembre, Joe Rokocoko déçoit. Le trois-quarts aile néo-zélandais attend toujours d'inscrire son premier essai en Top 14. Mais Jean-Pierre Elissalde continue de croire en son potentiel.

Son pas de l'oie commence à se faire sérieusement désirer. A 28 ans, Joe Rokocoko (1,89 m, 98 kg) a du plomb dans l'aile. Débarqué sur les berges de l'Adour début novembre, le trois-quarts aile néo-zélandais pensait s'enthousiasmer sur la pelouse de Jean-Dauger à base de «french flair». Après quatre matches de Top 14, l'ancien All Black (68 sélections) est toujours en quête de son premier essai avec l'Aviron. Une erreur de casting ? «Il participe beaucoup, se montre vraiment intéressé sur le jeu de l'équipe, nous explique Jean-Pierre Elissalde. Il est plutôt joyeux, souriant. Le pauvre, il faut reconnaître qu'il ne touche pas cinquante ballons dans un match pour briller. Et ça fait plusieurs matches que l'on joue le soir sous la pluie.»

Au sommet de sa carrière entre 2003 et 2007, l'ancien joueur des Auckland Blues n'est plus ce marqueur d'essais insaisissable (17 essais lors des 12 tests de la saison 2003, ndlr). Le nouveau coach de Bayonne reste pourtant confiant. «Je ne suis pas déçu, insiste Elissalde. Il n'est qu'à 90% de son potentiel. Il a eu une longue période d'inactivité, d'"abstinence". On est encore dans une phase de remise à niveau physique. Mais je n'ai aucun soucis sur son engagement. Il ne fuit pas.» Écarté par Graham Henry pour disputer la Coupe du monde, Rokocoko est aujourd'hui surclassé par le Fidjien du Stade Toulousain Timoci Matanavou.
A 90% de son potentiel
A sa décharge, l'animation offensive de l'Aviron ne favorise pas les débordements ad libitum. Mais les attentes autour du All Black sont énormes. Comment éviter une saison blanche ? «J'essaie de le faire intervenir davantage dans le jeu, explique le Rochelais. Il faut qu'il se propose dans le sens du jeu, au service du 10, ou qu'il vienne en rupture au milieu de terrain pour sortir de son aile.» Au risque d'être définitivement oublié.


Euh, 90% de son potentiel avec 0 essais.
Si on fait une opération mathématique, 90x0=0.
Alors à 100% ça donne quoi ? Laughing

triple 000 Very Happy

gaixoa
Junior
Junior

Messages : 979
Date d'inscription : 09/10/2009
Localisation : Hasparren

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rokocoko, l'erreur de casting ?

Message  albatross le Mar 3 Jan - 3:02

Laughing Laughing

albatross
Vétéran
Vétéran

Messages : 4179
Date d'inscription : 21/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rokocoko, l'erreur de casting ?

Message  Sergio le Mar 3 Jan - 7:09

vous avez vraiment un mauvais esprit lol! super1

Sergio
Poussin
Poussin

Messages : 117
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rokocoko, l'erreur de casting ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum