Max à Stade 2 .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Max à Stade 2 .

Message  Jean-Marc le Dim 7 Mar - 5:53

Le président du Stade Français était l'invité de Stade 2 pour donner ses impressions sur la claque reçue par son équipe contre Toulouse . Puis vint la question : "Et Attoub" ? La réponse a fusé : "Franchement, on n'espérait pas gagner contre des anglais . Vous avez vu combien a pris l'irlandais qui a descendu le petit Palisson ? Rien, ou presque . Un français commet la même faute et c'est la fin du monde . Mais qu'est ce que le tournoi sans la France ? Et la coupe d'Europe sans les clubs français ? Il faudra y penser un jour . En France, nous sommes un peu maso.."
On dirait que la menace devient de plus en plus perceptible chez nos présidents . Pour peu qu'ils trouvent une compensation financière à la H.C, cela ferait un bon chantage envers nos "amis" britannique .

Jean-Marc
Vétéran
Vétéran

Messages : 3042
Date d'inscription : 27/11/2009
Localisation : Agen

Voir le profil de l'utilisateur http://ecolederugby.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Max à Stade 2 .

Message  Rico le Dim 7 Mar - 6:22

Je ne ferais pas le mauvais mot de dire que je suis derrière Maxou (ni devant ) mais il a bien raison cet homme...

Rico
Vétéran
Vétéran

Messages : 5649
Date d'inscription : 17/07/2009
Localisation : Biarritz

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Max à Stade 2 .

Message  Asturbo le Dim 7 Mar - 10:28

Tout à fait !! Il dit ce que beaucoup de personnes pense !
Je suis, euh, à côté de Max !! Very Happy

Asturbo
Vétéran
Vétéran

Messages : 1563
Date d'inscription : 02/08/2009
Localisation : ici

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Max à Stade 2 .

Message  Archiball le Dim 7 Mar - 18:42

Ah Pas mal... Rico et Asturbo dans le prochain calendrier "les dieux du stade" Laughing Laughing

Ben quoi, vous pouvez bien faire ça pour faire connaître encore plus la peña!

Jean-Marc, si ça te dit reste une place...pour la photo.. Laughing Laughing

Archiball
Vétéran
Vétéran

Messages : 1858
Date d'inscription : 03/09/2009
Localisation : Ici,là-bas ou ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Max à Stade 2 .

Message  Jean-Marc le Dim 7 Mar - 23:03

Je veux bien, mais c'est moi qui tiens l'appareil . Et dos au mur .

Jean-Marc
Vétéran
Vétéran

Messages : 3042
Date d'inscription : 27/11/2009
Localisation : Agen

Voir le profil de l'utilisateur http://ecolederugby.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Max à Stade 2 .

Message  sacha64 le Lun 8 Mar - 0:36

Tu veux tenir l'appareil de Max ? Rolling Eyes Tu ne seras pas le premier, ceci dit...

sacha64
Poussin
Poussin

Messages : 69
Date d'inscription : 12/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Max à Stade 2 .

Message  Jean-Marc le Lun 8 Mar - 3:16

Pas de malentendu . Je tiens l'appareil photo . La petite boîte d'où s'envole le petit oiseau . Le cui-cui, ou piou-piou .

Jean-Marc
Vétéran
Vétéran

Messages : 3042
Date d'inscription : 27/11/2009
Localisation : Agen

Voir le profil de l'utilisateur http://ecolederugby.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Max à Stade 2 .

Message  Archiball le Dim 14 Mar - 6:55

TOP 14 / STADE FRANÇAIS : Paris face à ses limites

Jean-François PATURAUD/ Rugby 365.fr
dimanche 14 mars 2010 - 11h47

Quasiment éliminé de la course à la qualification après la défaite à Brive, le Stade Français est devenu depuis quelques mois une équipe banale. Reste à ne pas totalement sombrer avant le quart de finale de H Cup le mois prochain.
Voilà, c'est fini. Ou presque. A moins d'un miracle, le Stade Français ne jouera pas les phases finales du championnat même si la défaite du Racing-Métro à Montauban (45-31, samedi soir, laisse encore le droit de rêver. Trois ans après avoir décroché le treizième titre de son histoire, le club de la capitale vit l'une des pires saisons de son histoire. Des suspensions, des blessures, l'affaire Bastareaud, le licenciement de ses entraîneurs et la polémique sur son futur stade, rien n'aura été épargné aux Parisiens ces derniers mois. Huitièmes à quatre journées de la fin, Rodrigo Roncero and co ont encaissé leur dixième défaite de la saison vendredi soir à Brive (26-14) une semaine après la raclée reçue au Stade de France face à Toulouse (0-29). Indigne d'un prétendant au Brennus.

Si les résultats sont décevants, la manière l'est encore plus. Déficients en conquête et incapables de réagir, les Stadistes font peine à voir. Le constat n'est pas nouveau. Il est malheureusement encore plus criant depuis quelques semaines. « C'est une soirée cauchemardesque », lançait par exemple Sylvain Marconnet fin janvier après le revers à Castres (32-14). « L'équipe a fait un non match », pestait Jacques Delmas après Toulouse. A chaque sortie ou presque, le discours est le même. Les maux aussi.

Diminués par l'absence de Julien Dupuy et David Attoub, sévèrement suspendus par l'ERC, mais aussi des internationaux retenus en sélection, et les blessures de joueurs essentiels, comme Sylvain Marconnet et Pascal Papé ou encore Sergio Parisse, les protégés de Max Guazzini ont clairement affiché leurs limites en terme d'effectif.
Peut-être manque-t-il tout simplement du talent dans cette équipe incapable d'enchaîner plus de deux victoires consécutives en Top 14 cette saison. Avec le départ de Juan Martin Hernandez aux Sharks, une part de génie s'est envolée.

Et quand Paris, comme à la belle époque, a tenté de se rassembler, cela n'a pas fonctionné. Avant le déplacement à Brive, les anciens, emmenés par Mathieu Blin, Pierre Rabadan et Sylvain Marconnet avaient tenté de souder encore un peu plus le groupe.
Et de soutenir leurs entraîneurs Jacques Delmas et Didier Faugeron, eux aussi dans l'incertitude pour ne pas dire dans la précarité. Arrivés le 8 septembre après le limogeage d'Ewen McKenzie et Christophe Dominici, tous deux sont sous contrat jusqu'à la fin de saison. Et après ? Mystère. La situation est forcément inconfortable. Le staff a malgré tout continué à faire son boulot. Sans jamais trouver la bonne solution.

« On ne va pas tirer de conclusions définitives, mais il est vrai qu'aujourd'hui, on est en droit de se poser des questions et de se dire que le Stade Français est une équipe de milieu de tableau, je l'accepte », lançait Delmas la semaine passée.

Club pas comme les autres mais avec une équipe devenue banale, Paris ne peut plus rivaliser avec les autres grosses écuries du championnat, et même le voisin du Racing-Métro sixième avec six points de plus.
Et ce n'est pas la politique d'austérité annoncée par Max Guazzini qui incite à l'optimisme.

« Il faut que tout le monde se remette en question à tous les niveaux, a lancé Rabadan vendredi.

Il faut reconstruire une équipe performante car ce n'est pas le cas aujourd'hui. » Il reste quatre matchs au Stade Français pour relever en Top 14. Mais c'est en Coupe d'Europe, compétition qui s'est toujours refusée à eux, que les Parisiens ont encore un coup à jouer. Le 11 avril, ils se rendront au Stadium de Toulouse pour accéder au dernier carré de la H Cup.

La bouée de sauvetage d'un club qui coule dangereusement vers la médiocrité.

Archiball
Vétéran
Vétéran

Messages : 1858
Date d'inscription : 03/09/2009
Localisation : Ici,là-bas ou ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Max à Stade 2 .

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:43


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum